Plus de 568 saveurs pour votre minceur

Régime hyperprotéiné : Pourquoi ça marche ! Principes et concepts

Le régime hyperprotéiné est une diète ou un jeûne appauvri en glucides et en lipides qui associe la rapidité d’un amaigrissement obtenu en protégeant la masse musculaire tout en apportant les nutriments indispensables à un équilibre alimentaire.
Dès la phase starter vous allez être amené a reprendre les bases d’une hygiène alimentaire permettant d’éliminer rapidement la surcharge pondérale. Ces phases sont dites mitigées car on introduit dans l’alimentation des protéines animales (telles que les viandes, les poissons et les œufs) ou végétales (telles que le soja, les pois, etc.) en plus de nos protéines à haute valeur biologique. Le repas est préservé par la diversification des légumes et des laitages.

Découvrez les bienfaits de la diète protéinée et ses principes

Le principe du régime protéiné repose sur une restriction des sucres et des graisses avec un apport en protéines de très haute valeur biologique (tout en assurant l’apport des acides aminés essentiels - lysine, méthionine, phénylalanine, tryptophane, valine, leucine, isoleucine et thréonine - et des fibres). Ces phases sont hyperproteinées, hypo glucidiques et hypocaloriques. Les entrées énergétiques restent inférieures aux sorties, ce qui permet de maigrir efficacement. L’effet stimulant des protéines a deux avantages parce qu'il vous apporte la satiété et vous protège de la fatigue.

Les avantages du régime hyperprotéiné

  1. Ce type de régime permet de maîtriser sa faim dans un délai de 2 à 3 jours dans la majorité des cas.
  2. La haute valeur biologique des protéines permet de préserver la tonicité de la peau et des muscles.
  3. Un programme équilibré composé d'aliments hyperprotéinés et de snacking relevés en vitamines et glucides vous aide à garder votre énergie.
  4. Pendant votre programme minceur vous pouvez garder vos activités quotidiennes habituelles.
  5. Le sport et le régime sont compatibles, vous pouvez continuer vos activités sportives habituelles.
  6. Ce régime est très facile à suivre puisqu'il ne vous oblige pas à peser vos aliments et vous préserve des tentations grâce à l'effet de satiété apporté par les protéines.
  7. La durée de votre régime hyperprotéiné est à adapter selon vos objectifs et résultats. On constate pour un meilleur effet que la phase contrôle va être plus longue que la phase starter et que la phase de stabilisation, qui est la plus importante, doit durer trois fois plus longtemps que les régime starter et contrôle réunis.

Pourquoi utiliser des compléments hyperprotéinés en dehors de la diète

La protéine est un composant essentiel à notre organisme et à notre santé. Il joue, en effet un rôle capital au niveau structural car elle est un composant essentiel à nos tissus, aux fibres musculaires, au renouvellement des cheveux et de la peau, des ongles et de nos organes. Mais le rôle de la protéine va bien au-delà car elle n'est pas seulement indispensable à notre structure, elle est tout aussi importante au bon fonctionnement de notre organisme au niveau métabolique. En effet, elle joue un rôle irremplaçable en tant qu'enzyme, transporteur, hormone, immunoglobuline et intervient dans la défense immunitaire. Sachant cela, on comprend l'utilité de l'apport complémentaire en protéines quotidien.

Les objectifs à atteindre

Grâce au régime hyperprotéiné, vous allez atteindre votre poids souhaité par paliers successifs tout en modifiant vos habitudes alimentaires de façon progressive et en adoptant une meilleure hygiène alimentaire. En effet, on provoque un amincissement aux dépens de la masse grasse tout en préservant la masse musculaire. Les différentes phases permettent de revenir progressivement vers un équilibre alimentaire et de contrôler les écarts.

Les produits du régime protéiné

Les produits se présentent sous forme de sachet (sucré salé), de barres, de snacking (sucré salé) prêt à déguster et plats préparés. Ils contiennent de 30% à 70% de protéine, pauvres en glucides et en lipides. Tous les acides aminées indispensables sont présents dans nos préparations.

Les différents protocoles minceur

Suivant vos objectifs plusieurs façons de s'y prendre sont possibles : phase starter ou phase de démarrage (sur une courte durée), phase contrôle (suit la phase starter et se caractérise par sa longueur relative à la première phase) et phase stabilisation (plus longue que les deux premières phases).

Régime Starter (Phase 1)

Le régime hyperprotéiné prend ses racines dans la phase starter. D'une durée de trois jours à une semaine environ, elle est importante et efficace à plusieurs titres.

Le principe est d'éliminier les excès en glucides et limiter les surplus en graisses. L'apport important de protéines limite la perte musculaire et invite le corps à aller puiser dans ses réserves pour maintenir l'organisme dans un fonctionnement optimal. En éliminant les apports glucidiques on met le corps dans un état d'hypoglicémie qui fait, dans un délai relativement rapide, place à la cétose. C'est ainsi que le corps va puiser naturellement dans ses stocks de graisses. Cette diète protéinée permet de maintenir aussi longtemps que possible l'état de cétose.

Le respect de cette phase conditionne la réussite de votre diète protéinée dans son esemble. Pendant ces trois jours le corps va puiser dans ses réserves et brûler les surplus de graisse et de sucres qui ne sont plus apportées par l'alimentation. Quelque soit votre objectif à atteindre, vous devrez donc commencer par cette phase primordiale.

Menu hyperprotéiné - Votre journée de régime type

Matin 1 boisson hyperprotéiné. Accompagner éventuellement d'un thé, café ou infusion...non sucré ou édulcorant 100 g de laitage à 0% de M.G. (fromage blanc ou yaourt)
10 heures 1 sachet régime protéiné ou barre protéinée ou snacking sucré
Midi 1 sachet protéiné avec légumes à volonté ou crudités
16 heures 1 sachet protéiné ou barre protéinée ou snacking sucré
Dîner 1 sachet protéiné accompagné de légumes à volonté ou crudités

Légumes autorisés pour le régime starter

Vous pouvez manger à souhait : Aubergine, asperge, blette, brocoli branche, céleri en branche, champignon,chou fleur, chou rouge et vert, ciboulette, concombre, courgette, cresson, fenouil, endive, épinard, germe de soja, haricot vert, poireau, poivron, radis, salade, tomate.

Boissons autorisées
  • Café noir sans sucre (avec ou sans édulcorant)
  • Thé nature, infusions
  • Eaux minérales naturelles, plates ou gazeuses
Assaisonnements autorisés

1 cuillère à soupe d’huile d'olive de 1ére pression à froid si possible ou de colza par jour. Vinaigre, sel, poivre. Moutarde et jus de citron. Ail et oignon.

Une fois le phase starter terminée, le régime hyperprotéiné se poursuit avec la phase contrôle.

Régime contrôle (Phase 2)

Si la phase starter est incontournable, la phase contrôle est essentielle pour perdre du poids durablement en installant de nouvelles habitudes alimentaires dans son quotidien. En effet, nombreuses personnes se plaignent de reprendre du poids et c'est souvent parce qu'elles n'ont pas eu le temps d'apprendre à se nourrir sainement. C'est la raison pour laquelle la phase contrôle est impérative : elle permet de maintenir son poids désiré et d'atteindre son poids de forme. Le protocole ici bas vous aide à déterminer comment faire pour réintroduire progressivement une alimentation saine et variée.

Phase de perte de poids. Réintroduction d'une tranche de pain (complet si possible), d’un fruit dans un repas équilibré
Matin : 1 sachet hyperprotéiné. Accompagner éventuellement d'un thé, café ou infusion...non sucré ou édulcorant 100 g de laitage à 0% de M.G. Par exemple : fromage blanc ou yaourt
10h : 1 sachet ou une barre hyperprotéinée ou un snacking sucré ou une boisson prête à déguster
Midi : * 1 repas équilibré composé de :
  • 100 g de viande maigre
  • Ou 150 g de volaille sans la peau
  • Ou 200 g de poisson maigre
  • Ou 2 œufs (poches, mollets, durs, à la coque) légumes ou crudités volonté, crudités + une cuillère a soupe d’huile
16h : 1 sachet ou une barre hyperprotéinée ou un snacking sucré ou une boisson prête à déguster
Soir : * 1 sachet protéiné + légumes à volonté

 

* Le repas du midi et du soir peuvent être intervertis à votre convenance.

Légumes autorisés

Vous pouvez consommer a volonté : Aubergine, asperge, blette, brocoli branche, céleri en branche, champignon, chou fleur, chou rouge et vert, ciboulette, concombre, courgette, cresson, fenouil, endive, épinard, germe de soja, haricot vert, poireau, poivron, radis, salade, tomate.

Viandes et poissons autorisés

Retenir que 100 g de viande rouge équivalent à 150 grammes de viande blanche et à 200 grammes de poisson. Dans les quantités définies, vous pouvez consommer : Bœuf maigre (faux-filet, rumsteck), cheval, oeufs, foie et abats, gibier (non faisandé), steak haché 5 % de matière grasse, veau et volaille (sans peau). Cabillaud, coquillages, crabes, crustacés, homard, huîtres, lieu noir, limande, lotte, moules, raie, Saint-Jacques, Saint-Pierre, sole et turbot.
Sont proscrits de cette liste les poissons gras : Thon, saumon, hareng, sardine, espadon et maquereau.

Boissons autorises

Café noir sans sucre (avec ou sans édulcorant), thé nature, infusions.
Eaux minérales naturelles, plates ou gazeuses (non aromatisées).

Assaisonnements autorisés

1 cuillère à soupe d’huile de 1ére pression à froid : olive, colza. Vinaigre, sel, moutarde forte et jus de citron. Ail et oignon.

Pain : Préférez le pain complet au pain blanc. Une tranche de pain peut être remplacée par 2 biscottes ou autres pains grillés.

Fruit frais : Eviter les bananes, cerises, Raisins, figues fraîches, Mangues et litchis.

Régime stabilisation (Phase 3)

Que faire après la phase contrôle ? Si vous êtes au bout de votre phase de contrôle, vous méritez les félicitations. Vous êtes en train d'acquérir de solides habitudes alimentaires saines. Cela dit, elles seront acquises lorsque vous mangerez sain de façon inconsciente, comme s'il s'agissait d'une seconde nature. Pour vous aider dans cet objectif, la phase de stabilisation est conçue de façon à rester mobilisée, motivée et que vous puissiez observer votre progrès.

Le régime de stabilisation donne les bases d’une hygiène alimentaire et d’un équilibre dans les repas. Une fois la phase de contrôle terminée cette phase vous permettra d'échaper au phénomène de l'effet yoyo.

D'où vient l'effet yoyo ? La personne durant son régime, modifie ses habitudes alimentaires, ce qui lui permet en partie de perdre du poids. A la fin de ce régime, malheureusement dans 95% des cas, lorsque le programme est arrêté brusquement, la personne reprend ses anciennes habitudes et par la même occasion reprend son poids d'avant le régime avec un surplus. En effet, le corps au régime a été mis en restriction alimentaire et une fois les anciennes habitudes alimentaires reprises, par protection, le corps stockera plus qu'à son habitude.

De ce constat, a été déterminé l'importance capitale de la phase de stabilisation. Elle est faite pour vous apporter un complément protéique journalier suffisant pour vous aider à contrôler votre alimentation en soutenant votre effort dans l'acquisition de nouvelles habitudes alimentaires.

Réintroduction des féculents (midi ou soir)
Matin 1 sachet hyperprotéiné. Accompagner à souhait d'un thé, café ou infusion...non sucré ou édulcorant 100 grammes de laitage à 0% de Matière Grasse. Par exemple : fromage blanc ou yaourt. Vous pouvez aussi prendre une tranche de pain ou biscotte avec 10 grammes de beurre allégé
10h ou 16h Une barre hyperprotéinée ou un snacking sucré ou un sucré prêt à consommer(crème dessert, ...)
Midi et soir 1 repas équilibré composé de :
  • 100 g de viande maigre
  • Ou 150 g de volaille sans la peau
  • Ou 200 g de poisson maigre
  • Ou 2 œufs (pochés, mollet, durs à la coque)
Légumes à volonté, crudités + une cuillère a soupe d’huile + 1 féculents ou 1 légumineuse (200 g maximum)

 

Légumes autorisés : Vous pouvez manger à volonté : Aubergine, asperge, blette, brocoli branche, céleri en branche, champignon, chou fleur, chou rouge et vert, ciboulette, concombre, courgette, cresson, fenouil, endive, épinard, germe de soja, haricot vert, poireau, poivron, radis, salade, tomate.

Viandes et poissons autorisés : Retenir que 100 g de viande rouge=150 g de viande blanche=200 g de poisson
Dans les quantités définies, vous pouvez déguster : Bœuf maigre (faux-filet, rumsteak), cheval, oeufs, foie et volaille (sans peau).
Cabillaud, coquillages, crabes, crustacés, homard, huîtres, lieu noir, limande, lotte, moules, raie, Saint-Jacques, Saint-Pierre, sole et turbot.
Sont proscrits de cette liste les poissons gras : Thon, saumon, hareng, sardine, espadon et maquereau.

Boissons autorises : Café noir sans sucre (avec ou sans édulcorant), thé nature, infusions.
Eaux minérales naturelles, plate ou gazeuse (non aromatisées).

Assaisonnements autorisés : 1 cuillère à soupe d’huile de 1ére pression à froid si possible : olive, colza. Vinaigre, sel, moutarde forte et jus de citron. Ail et oignon.

Pain : Préférez le pain complet au pain blanc. Une tranche de pain peut être remplacée par 2 biscottes ou autres pains grillés.

Fruit frais : Eviter les bananes, cerises, Raisins, figues fraîches, Mangues et litchis.

En savoir plus sur les régime hyperprotéiné ...
Ce contenu vous a paru utile ? Vous pouvez le partager sur votre blog en publiant ce lien :

 

<a href="http://www.regimediscount.com/regime-hyperproteine.html">Le régime hyperprotéiné : Pourquoi ça marche</a>