Sélectionner une page

Les méfaits du tabagisme ne font plus débat. Les études scientifiques sérieuses, entendez non commanditées par des lobbys du tabac, ont démontré tout l’éventail de ses méfaits, tant la sur santé des consommateurs, que sur celle de leur entourage. Jaunissement des dents, mauvaise haleine,  baisse des capacités respiratoires, vieillissement accéléré,  ne sont hélas que les plus mineurs des problèmes qu’il provoque. Car l’herbe de monsieur Nicot provoque surtout de nombreux  cancers à l’issue fatale, handicapant sévèrement ceux qui y survivent et a endeuillé bien des familles. Comme si cela ne suffisait pas, les mégots diffusent dans l’environnement des doses massives de nicotine, qui intoxique le vivant et se retrouvent dans nos assiettes. À cause de la forte dépendance que sa consommation induit, peu de personnes arrivent à arrêter de fumer sans avoir recours à un substitut. Parmi ceux ci, l’un des plus populaires est la cigarette électronique, voici pourquoi.     

Garder le plaisir de fumer sans ruiner sa santé et son portefeuille.

La motivation pour arrêter de fumer est aussi très souvent causée pour des raisons budgétaires que pour la santé. Bien qu’onéreux dans la distribution et les petits commerces, du e-liquide est proposé sur internet à des prix défiant toute concurrence. C’est d’ailleurs d’autant plus intéressant qu’on trouve des recharges avec un plus gros volume de liquide, et dont le prix au litre est drastiquement réduit. Comparé au tarif prohibitif pratiqué sur le tabac et ses dérivés aujourd’hui, quelques semaines suffisent largement pour constater par soi-même que le compte en banque ne s’est jamais mieux porté !

Au niveau des désagréments causés à l’entourage, comme le dit l’adage, c’est le jour et la nuit ! En effet, les effluves toxiques et nauséabonds du tabac sont plus qu’avantageusement remplacés par la vapeur d’eau parfumée, que le e-liquide produit lors de sa consommation. Le sevrage la nicotine contenue dans le tabac ne va pas sans effets secondaires, cela peut provoquer stress et anxiété, troubles du sommeil et de l’attention, syndrome d’irritabilité et humeurs dépressives. C’est pourquoi afin de les atténuer au maximum, on pratique souvent un sevrage progressif, en diminuant petit à petit la concentration en nicotine, jusqu’à la supprimer totalement. Bien sûr, il y à d’autres options parfois remboursées par la sécu pour se sevrer en nicotine, mais elles ne compensent pas le geste caractéristique pratiqué par le fumeur. Car ce geste constitue un ancrage psychologique, que l’on associe souvent au plaisir et à la convivialité, ou tout simplement au relâchement et à la détente. Faire le choix de la cigarette électronique permet donc de pallier astucieusement à toutes ces contingences, sans se réfugier dans la nourriture et le grignotage comme beaucoup le font, avec le gain de poids qui l’accompagne et ses propres méfaits. 

On peut donc en conclure qu’à ce jour, le vapotage est un substitut tout à fait valable pour réussir à arrêter de fumer. Non seulement les bénéfices sur la santé et le bien être se font sentir rapidement, mais en plus cela permet de substantielles économies sans se priver du plaisir d’un bon moment de détente bien mérité.