Sélectionner une page

Nous le savons tous, la France est un pays qui possède des lois très précises et très strictes au niveau des entreprises. En effet, dans les sociétés, il y a de nombreuses certifications à avoir et de nombreux dispositions précises à suivre. De plus, la France est le pays de la gastronomie. En conséquence, les règles et les lois sont aussi très importantes et très strictes. Dans cet article, nous allons donc nous concentrer sur les certifications à posséder obligatoirement dans un restaurant pour être dans les règles, quoi qu’il arrive. 

Des certifications classiques pour une entreprise 

Dans un restaurant, vous allez avoir des certifications plus classiques. Dans un premier temps, vous allez devoir être certifié au niveau sanitaire. Pour cela, vous devrez donc passer des tests et des contrôles assez fréquents. Tout manquement pourrait vous faire perdre énormément d’argent. Il est donc important de faire le maximum pour les éviter en respectant les règles sanitaires et d’hygiène. Au-delà de cet aspect, en tant qu’entreprise vous devrez aussi faire votre possible pour réaliser une certification nécessaire : la sécurité au travail. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que le métier de cuisiner ou de serveur possède des risques. Par conséquent, il convient de posséder cette certification qui montre que vous faites tout pour éviter les accidents du travail à vos salariés. Pour cela, n’hésitez pas à visiter cette page pour mieux connaitre le document unique d’évaluation des risques professionnels

HACCP : un système de contrôle pour la qualité des aliments

En France, comme nous vous le disions dans le préambule, les règles autour de l’agroalimentaire sont très importantes. En effet, cela fait plusieurs dizaines d’années maintenant que des dispositions ont été prises afin que les aliments donnés aux français, transformés ou non,  soient toujours de la meilleure qualité possible. Pour cela, un système de contrôle a été mis en place : le HACCP. Concrètement, pour résumer ce système, il est possible de dire que c’est un contrôle fréquent permettant de déterminer la qualité des produits vendus. Ce modèle s’intéresse notamment à trois risques principaux : les risques biologiques comme les virus et les bactéries, les risques chimiques avec la présence de pesticides et les risques physiques avec des débris contenus dans les aliments. 

Grâce à ce processus de contrôle rigoureux, tous ces risques sont évités et permettent donc aux français et aux restaurateurs, par exemple, d’être sûr de la qualité de leurs produits. Ce systèle de contrôle est absolument obligatoire à partir du moment où des produits alimentaires sont vendus, ce qui est le cas pour les restaurateurs. En clair, c’est un principe qui maintient une qualité rigoureusement, quoi qu’il arrive. C’est d’ailleurs pour cette raison que des aliments sont souvent retirés du marché alimentaire, car ils ne sont pas conformes aux attentes du HACCP. Si vous possédez un restaurant, le HACCP n’est pas obligatoire dans un sens puisque votre établissement aura déjà des certifications sanitaires. Concrètement, vous devrez, par contre, regarder que tous les produits que vous recevez de la part de l’industrie agroalimentaire possède cette certification.