Sélectionner une page

L’apnée du sommeil est une atteinte respiratoire, qui se caractérise par des arrêts réguliers de la respiration pendant le sommeil. Ce syndrome est généralement du a : une insuffisance cardiaque, l’hypertension artérielle ou pleine d’autres maux. Si vous pensez souffrir de ce trouble et que vous vous posez maintes questions sur ce qu’est réellement l’apnée respiratoire, vous trouverez certainement dans cet article les réponses à vos questionnements. Entre causes, conséquences et solutions contre ce mal, on en parle toute de suite.

Commencer par établir un diagnostic a domicile à partir des symptômes

Afin d’établir un diagnostic efficace même en étant à domicile car oui cela est possible, retenez déjà que la première étape serait de vous poser les bonnes questions : est-ce que je présente des signes de l’apnée du sommeil ? D’abord, il est à noter que les personnes réellement atteintes de ce mal sont sujettes à un trouble du sommeil, des ronflements sonores et réguliers ainsi que des réveils ponctués d’une sensation d’oppression. Ils ressentent également le besoin d’uriner à plusieurs reprises durant la nuit, accompagnée des bouffées de chaleur abondantes. Si vous faites un bilan comportemental complet et remarquez que vous présentez ces mêmes signes, alors pas de panique. Cherchez à savoir ce qui est à la base de ce trouble est maintenant la deuxième étape.

Déceler les causes du mal pour mieux y mettre fin

Une fois que vous êtes sûr de souffrir d’un trouble pareil, vous chercherez naturellement à comprendre pourquoi cela vous arrive. En réalité, notez que les facteurs occasionnant le plus l’apnée  du sommeil sont, l’hypertension, ou encore le diabète. Elle peut être également causée par une déformation nasale, ou des amygdales dans la mesure où cette affection est étroitement liée à une difficulté respiratoire.  

Par ailleurs, il existe aussi, bien que rare, des cas liés à la commande respiratoire au niveau du cerveau. Dans ces conditions, il est incontestable que les conséquences sur la santé soient innombrables. Cela se résume par exemple à des troubles de l’humeur, caractérisés par une certaine agressivité. La baisse de la libido, somnolence, troubles de la mémoire et de la concentration, des maux de tête matinaux, une fatigue permanente dès le réveil et un manque d’énergie sont aussi à signaler. À longs termes, les risques d’accident vasculaire cérébral et d’insuffisance cardiaque augmentent considérablement. Cependant, il est important de savoir qu’il s’agit d’un mal capable d’être soigné.

Prévenir et soigner le syndrome

Pour prévenir le mal, vous pouvez déjà adopter une bonne hygiène de vie, afin de réduire le risque de développement de l’obésité. Pensez à limiter également la consommation d’alcool, réduisez les somnifères et les fatigues excessives. Dans le cas où vous êtes déjà souffrant, voir votre médecin pour une polygraphie est crucial. La polygraphie est un examen réalise par les médecins sur des patients ayant l’apnée du sommeil, et qui permet de faire un diagnostic rapide des syndromes d’apnées inopinées et ronflements. C’est un test consistant à suivre les enregistrements de cycles respiratoires au cours d’une nuit.

En outre, la polysomnographie représente également un autre examen, le plus complet d’ailleurs que vous pouvez passer et qui détecte lui aussi les troubles du sommeil. Au vu de ces résultats, un traitement comme celui de la Ventilation en pression positive vous aidera à dire définitivement adieu à ce problème.