Sélectionner une page

Aujourd’hui, de nombreux Français souffrent du syndrome de l’apnée du sommeil. En effet, près de 5% de la population française est sous le poids de ce dysfonctionnement qui peut parfois avoir de graves conséquences sur la santé. En parlant de conséquences, il peut s’agir d’une forte fatigue, somnolence, d’irritabilité, etc. Dans certains cas, le malade est exposé à des risques cardiovasculaires. Raison pour laquelle il faut trouver une solution à ce mal. 

Que faire dès que vous remarquez que vous dormez mal ?

Il peut arriver que vous ne sachiez pas que vous souffrez d’apnée du sommeil surtout si vous dormez seul. D’ailleurs, une étude a révélé qu’un tiers des personnes atteintes de cette maladie n’en sont même pas conscient. Comment le dépister alors ? Le premier symptôme de l’apnée du sommeil se caractérise par de forts ronflements. Évidemment, cela ne suffit pas pour affirmer d’office que vous êtes atteint. En plus du ronflement, il existe d’autres symptômes qui permettent de reconnaître la maladie. Il s’agit en effet des respirations saccadées et bruyantes, des réveils répétitifs avec l’impression que vous étouffez, des envies d’uriner, et un violent mal de tête à vote réveille. Dès que vous observerez ces différents signes, veuillez consulter un médecin. Celui-ci se chargera de diagnostiquer la maladie lors d’une hospitalisation. Sachez tout de même que plus de 15 événements d’apnée durant une période de 60 minutes sont des preuves suffisantes pour diagnostiquer l’apnée du sommeil.

Quelle est la cause de l’apnée du sommeil ?

Premièrement, sachez qu’en grande partie, l’apnée du sommeil est dite obstructive. Cela veut dire lorsque vous vous endormez les muscles qui se retrouvent au niveau des parois du pharynx se relâchent. Lorsque cela se produit, vos voies aériennes supérieures commencent par se fermer par intermittence, d’où le blocage du passage de l’air à l’inspiration. Par ailleurs, il faut préciser qu’en dehors de l’apnée du sommeil, il en existe un autre type appelé apnée centrale. Ce dysfonctionnement est généralement entraîné par un problème neurologique. Il peut également s’agir d’un AVC.

Le traitement de l’apnée du sommeil

Il n’existe pas de médicaments spécifiques pour traiter l’apnée du sommeil. Toutefois, il existe des méthodes pour l’endiguer. La première étant l’amélioration de votre hygiène de vie. Vous devez donc arrêter la condamnation d’alcool et toutes les substances qui sont susceptibles de vous aider à relâcher vos muscles. Il s’agit des calmants tels que les somnifères, les anxiolytiques, etc. En plus de cela, il faut souligner que les personnes qui souffrent d’apnée sont généralement en surpoids. Vous devez donc commencer par effectuer une activité physique qui vous permettra de perdre tout au moins 10% de votre poids.

Vous devrez ensuite vous procurer l’appareil à pression positive continue. Il s’agit du seul équipement capable de traiter efficacement cette pathologie. Ainsi, pour le traitement, vous devez utiliser l’appareil au quotidien durant 4 heures au moins. Son fonctionnement est tel que la pression de l’air qui est insufflée dans les narines est nettement supérieure à celle atmosphérique. Ainsi, dès son acquisition, l’équipement sera installé chez vous par un prestataire. Celui-ci vous l’adaptera et vous expliquera comment l’utiliser. Bien sûr, il fera un suivi puisqu’il reviendra environ 3 semaines après l’installation pour s’assurer que tout va bien. En gros, il reviendra faire un contrôle.