Sélectionner une page

L’alimentation est un déterminant de l’état de santé puisque c’est elle qui fournit à l’organisme tout ce dont elle a besoin pour assumer ses fonctions. Elle procure les nutriments nécessaires au corps, ce qui lui permet d’avoir de l’énergie et de produire des anticorps pour lutter contre les agressions extérieures. L’alimentation influence même la capacité de reproduction du corps, quel que soit le sexe. La santé est donc dans les plats.

Les proportions recommandées des groupes alimentaires dans un plat

Il existe plusieurs groupes alimentaires. Il s’agit d’un rassemblement des aliments en différents groupes en fonction de leur composition et des éléments nutritifs dominants qu’ils apportent à l’organisme. Plusieurs groupages existent. Cependant, il est accepté, scientifiquement parlant, qu’il y a trois grands groupes notamment les aliments énergétiques, les aliments de croissance et les aliments d’entretien.

Les aliments énergétiques sont riches en glucides et/ou en lipides, les aliments de croissance sont riches en protéines et les aliments d’entretien sont riches en vitamines et minéraux. Un plat ou une assiette équilibrée doit être divisé en trois parties notamment une partie à 50 % et les deux autres parties à 25% chacune. La partie à 50% devrait être remplie par les sauces légumes ou les crudités. Les deux autres parties à 25%, par les aliments énergétiques tels que les féculents et les aliments de croissance notamment les viandes et poissons, haricots, œufs, etc.

Les raisons qui justifient ces proportions

Les besoins en nutriments du corps sont variés. En cas de carence, cela entraine de graves désordres au niveau des différentes fonctions de l’organisme. Cependant, les besoins en termes de quantité varient en fonction des éléments nutritifs et de leur fonction dans l’organisme. Le premier élément nutritif indispensable à la survie est le glucose, un glucide qu’on retrouve dans les aliments énergétiques.

Les macronutriments pour la plupart du temps ne manquent pas dans notre alimentation à part les protéines qui peuvent arriver à manquer en fonction de la poche. Les aliments qui sont souvent déficitaires dans nos plats, ce sont les fruits et les légumes. Or, ce sont ces derniers qui sont pourvoyeurs des vitamines et minéraux, substances indispensables au fonctionnement du corps. De plus, beaucoup d’entre eux ne peuvent pas être fabriqués par le corps lui-même. C’est pour cette raison que les recommandations suggèrent que cela constitue la moitié du plat afin de s’assurer que les besoins soient couverts.

Les aliments glucidiques donnent les glucides et principalement le glucose à l’organisme. Heureusement, même en l’absence de glucose, le corps est capable d’en fabriquer à partir des autres macronutriments (protéines, lipides). C’est la raison pour laquelle la part de 25% devrait leur revenir dans une assiette équilibrée. Il en est de même pour les aliments de croissance qui procurent à l’organisme les protéines.

Les avantages d’une assiette équilibrée

Plusieurs avantages sont liés au respect de l’assiette équilibrée. Le tout premier est que cela comble les besoins nutritionnels tout en vous évitant l’obésité. Veiller au respect de l’assiette équilibrée permet de prévenir les maladies chroniques. Cependant, il est important de rappeler que cela doit être accompagné du respect des signes de faim et de satiété. Éviter le trop-plein, prendre les fruits et légumes chaque jour et respecter l’assiette équilibrée sont les pratiques recommandées pour une vie saine et active.